LE CERNE ET LA ZONE PÉRI-ORBITAIRE

La zone péri-orbitaire est une zone primordiale du visage car elle est celle du regard, le sien et celui de l'autre.
Cette zone nécessite souvent l'utilisation de techniques différentes et complémentaires: injection d’acide hyaluronique, injection de Botox, Ultrasons Focalisés (Hifu).

Au niveau sus-orbitaire, l'utilisation de l'acide hyaluronique pour combler des rides marquées de la glabelle (ou rides du lion : entre les sourcils), des rides frontales ou sus-orbitaires, ou restaurer le volume au niveau de la queue du sourcil, pour la relever, donne de très bons résultats.

La partie externe de l'oeil ou pattes d'oie, siège de ridules augmentées par le sourire ou le plissement des yeux, peut également être traitée par de l'acide hyaluronique faiblement concentré et par des injections au niveau de la queue du sourcil pour la remonter.

Le cerne, situé sous l'oeil, est une zone pouvant bénéficier d'injections d'acide hyaluronique mais nécessitant une approche globale de la zone incluant les pommettes, la vallée des larmes et le sillon palpébro-jugal (entre la paupière et la joue). La combinaison de produits de viscosité différente donnera les meilleurs résultats.

La zone péri-orbitaire est également une excellente indication pour les ultrasons focalisés (voir la fiche Hifu).

Tarif selon devis :
A partir de 250 euros la seringue. Tarif donné à titre indicatif.
Devis définitif établi après la consultation médicale initiale avec remise d'un consentement éclairé.

ACTUALITéS

Micro-nutrition et Inflammation

01/03/2016

L'inflammation est un processus physiologique indispensable à nos systèmes de défense. Elle fait partie de la réaction immunitaire qui se déclenche suite à toute agression de l'organisme.  Elle est associée aux phénomènes d'oxydation. L'inflammation aiguë est adaptée, de courte durée et aboutit à la guérison. Par contre, l'inflammation chronique est inadaptée, de longue durée et agressive pour l'organisme. C'est cette inflammation chronique qui fait le lit de la plupart de nos pathologies et qu'il faut prendre en charge en micronutrition.

> Voir toutes les actualités