TRAITEMENT DES LÈVRES PAR L'ACIDE HYALURONIQUE

Les lèvres représentent l'élément central du visage, important dans la relation à soi et à l'autre, car le regard se porte naturellement sur cette zone anatomique.

Elles peuvent, spontanément, présenter un aspect aminci, asymétrique ou déshydraté mais également s'altérer avec le temps,  par le vieillissement intrinsèque inhérent à l'âge ou extrinsèque lié à notre environnement (soleil, tabac...).

La correction des lèvres par l'acide hyaluronique permet facilement de redessiner un ourlet, d'augmenter et/ou d'équilibrer un volume, de réhydrater la lèvre rouge ou de traiter, également, les ridules verticales de la lèvre blanche (le plissé soleil).

La correction des lèvres s'effectue, en une seule séance, avec un acide hyaluronique adapté en fonction de la demande, à l'aiguille et/ou à la canule, avec ou sans anesthésie locale par crème ou par injection. Une retouche est parfois effectuée 3-4 semaines après l’acte initial.

L'appréhension légitime par rapport à la correction des lèvres concerne souvent le volume final obtenu et la douleur de l'acte.
Concernant le volume labial, la technique d'injection, en premier, ainsi que la diversité des acides hyaluroniques, permettent de réellement faire une correction "sur mesure" en phase avec la demande initiale de chacun, définie lors de la consultation initiale.
Concernant la douleur, l'utilisation d'acide hyaluronique contenant un anesthésiant, l'utilisation de canules ainsi que la possibilité de faire une anesthésie locale des lèvres rendent l'acte pratiquement indolore.

La tenue dans le temps est de 9 à 12 mois pour un premier traitement mais peut aller jusqu'à 2 ans lors des traitements ultérieurs.

Tarif selon devis:
A partir de 250 euros la seringue. Tarif donné à titre indicatif.
Devis définitif établi après la consultation médicale initiale avec remise d'un consentement éclairé.

ACTUALITéS

Micro-nutrition et Inflammation

01/03/2016

L'inflammation est un processus physiologique indispensable à nos systèmes de défense. Elle fait partie de la réaction immunitaire qui se déclenche suite à toute agression de l'organisme.  Elle est associée aux phénomènes d'oxydation. L'inflammation aiguë est adaptée, de courte durée et aboutit à la guérison. Par contre, l'inflammation chronique est inadaptée, de longue durée et agressive pour l'organisme. C'est cette inflammation chronique qui fait le lit de la plupart de nos pathologies et qu'il faut prendre en charge en micronutrition.

> Voir toutes les actualités